Les automates concrétisent des rêves nourris par l’imagination, le savoir-faire technique et le génie des artistes qui les ont conçus. A la fois teinté d’un humour cocasse ou dévastateur, chaque personnage nous renvoie une image de nous-même, qui, sous la futilité apparente du jeu, vient bousculer notre réalité pour nous ouvrir les portes de l’imaginaire.
En appuyant sur les boutons qui déclenchent chaque petit personnage, on découvrira les surprises interactives réservées aux visiteurs de cette exposition amusante et insolite.


LES AUTOMATES AU TRAVERS DES TEMPS
Dès l’Antiquité, les hommes cherchent à élaborer des machines capables de reproduire les mouvements humains. HERON D’ALEXANDRIE au début de notre ère, LEONARD DE VINCI à la Renaissance, puis au XVIII° siècle VAUCANSON et les frères JACQUET-DROSZ. ROBERT-HOUDIN, PHALIBOIS, ROULLET-DESCAMP, VICHY BONTEMPS sans oublier Fernand MARTIN, marquent le début des temps modernes au XIX° siècle.

LES AUTOMATES TEMOINS DE LEUR TEMPS
Notre quotidien est marqué par des personnages emblématiques : ouvriers, sportifs, fonctionnaires ou artistes. Les automates boxeurs, policiers, musiciens scieurs en long et bien d’autres qui s’animent devant nous, installent le regard décalé porté sur notre société par leurs créateurs. Le XIX° et le XX° siècle ont favorisé l’essor de l’industrie, l’automate est à la fois l’hommage et le clin d’œil amusé que rend l’artiste à son époque. Les automates concrétisent des rêves nourris par l’imagination, le savoir-faire technique et le génie des artistes qui les ont conçus.

LES AUTOMATES POPULAIRES
Témoins d’une tradition populaire, la caricature s’anime avec des scènes truculentes, des personnages hauts en couleur qui viennent surprendre sur les fêtes foraines un public bon enfant sous la forme de cible de tirs. Il suffi t de faire mouche, la cible s’anime et vous fait gagner un éclat de rire concrétisé par un spectacle comique, parfois coquin ou satirique, mais toujours délicieusement inattendu.


LES ARTISTES CREATEURS
L’exposition permettra de découvrir divers aspects des talents de créateurs contemporains. Outre les représentants de l’école anglaise tels Peter MARKEY ou Paul SPOONER, on s’attardera avec bonheur sur les tableaux de Marie-Madeleine KAEPPELIN, les objets surréalistes de Jean-Pierre HARTMANN, et les magiciens asiatiques de Pierre MEYER.

Retour au Musée des Automates